ACTIONS SCOLAIRES :

Ateliers dans les écoles primaires

Depuis ses débuts, le festival développe un axe éducatif en faveur des jeunes publics. Ainsi nous proposons aux élèves des écoles primaires des ateliers d’initiation musicale en partenariat avec les services de l’Education Nationale. Plus de 500 élèves dans plus de 20 communes sont concernés chaque année.

 

Ces ateliers, encadrés par des artistes-intervenants, développent un apprentissage de l’instrument (harmonica) et du chant (gospel) de septembre à novembre. Chaque atelier donne lieu à une restitution en ouverture d’un concert du festival auquel les parents sont invités afin d’initier une pratique de spectateur.

Une plateforme pédagogique www.itineraires-blues.com met à disposition du corps enseignant des ressources pédagogiques.

Les thématiques liées à la riche histoire du blues (l’esclavage, les droits de l’homme et le statut de la femme, la tolérance, le métissage, le dialogue entre générations...) ainsi que l’aspect fondateur et universel de cette musique constituent d’excellents vecteurs pour un travail scolaire de qualité.

Livingstone 2019 - Boizot - restitution

Rencontres musicales et concerts dans les collèges et lycées 

Dans le secondaire (collèges, lycées et centre de formation d’apprentis) les artistes internationaux programmés sont mobilisés pour des rencontres musicales et des concerts dans les établissements. Il s’agit de moments privilégiés sur le temps scolaire et préparés en amont par les enseignants.

 

La 21ème édition du festival en 2019 a eu 16 établissements partenaires, un vrai plaisir !

RENCONTRES MUSICALES SCOLAIRES :

PUBLIC : élèves de collèges (11 à 15 ans) ou de lycées (15 à 18 ans). Maximum 90 élèves.

DURÉE : 60 min (en fonction de la participation des élèves)

CONTENU : L’objectif est de créer un dialogue entre l’artiste, et le groupe d’élèves présent : la dimension de l’échange est primordiale. Concrètement, le temps se décomposera en alternance de moments d’échanges et de morceaux joués par l’artiste.

L’ARTISTE : les thématiques pouvant être abordées sont relativement libres et sont donc diverses et variées, en voici quelques exemples :

  • Univers artistique : influences musicales, explication du style de blues joué, histoire de ce style et de son évolution, influences d’autres styles dans leur musique, présentation des artistes qui les ont inspiré / marqué. Illustration de tout cela par la musique. Parler des compositions, des paroles des chansons.

  • Parcours de musicien : comment est-il arrivé à la musique ? où a-t-il appris à jouer ? depuis combien de temps ? quelles sont les principales étapes de son parcours ?

  • Pour les artistes souhaitant aller plus loin, des thématiques plus larges peuvent être abordées et illustrées en musique : les droits de l’homme, luttes pour les droits civiques, le statut de la femme, le métissage, l’esclavage, l’urbanisation, la discrimination, le dialogue entre générations… 

LES ÉLÈVES : en amont, ils ont préparé la venue de l’artiste au sein de leur établissement.

  • Blues sur Seine crée des fiches biographiques sur chaque artiste et les transmet aux enseignants.

  • Les élèves ont auparavant écouté la musique de l’artiste et étudié sa biographie, et peuvent donc avoir préparé des questions pour l’artiste.

 

A la demande de l’artiste, Blues sur Seine peut se charger en amont de transmettre aux enseignants des éléments biographiques ou contextuels, permettant à l’artiste d’aborder des sujets particuliers lors de la rencontre.

CONCERTS SCOLAIRES : 

PUBLIC : élèves de collèges (11 à 15 ans) ou de lycées (15 à 18 ans). De 150 à 400 élèves.

DURÉE :  60 min 

CONTENU : Véritable prestation scénique : un vrai concert mais dans un établissement scolaire !

Voici les artistes qui sont intervenus en 2019 : 

KEVIN DENARD (INDIA'S BLUES)

Kévin Denard est né en 1986 en France dans les Hautes Pyrénées et grandit au contact de la musique. Fasciné par le Blues que son père lui transmet, il se met à la guitare à l’âge de 13 ans. Après quelques années de cours particuliers avec Eddy Gomez, il décide de suivre une formation professionnelle à Nancy au MAI (Music Academy International) en 2008 et au JAI (Jazz Academy International) en 2009 où il fera ses premières expériences professionnelles. En 2014, il part au Canada, plus précisément sur l'île de Vancouvers à Saltspring Island pour apprendre le Mohan Veena (Slide Guitar India). Un projet solo en émerge, mélangeant blues et musiques indiennes. 

NEW BLUES GENERATION TOUR 2019

Révélé par le challenge IBC de Memphis, Lionel Young est un musicien à part parmi la nouvelle génération du blues !

Elevé dans l’état de New-York, Lionel Young ne s’est pas formé à la musique en famille comme il est souvent le cas dans le milieu du blues mais en étudiant le classique et le jazz à l’école. En intégrant le Pittsburgh Opera-Ballet Orchestra une fois diplômé, Lionel a participé à de nombreuses tournées aux Etats-Unis et à l’international.

Ses influences vont piocher autant dans le blues traditionnel, que dans le jazz, le funk et la soul. Jonglant entre le violon électrique et la guitare, Lionel a rassemblé au sein de son groupe des musiciens résidant tous au Colorado (tat peu reconnu dans le monde du blues) alliant saxo, clarinette, harmonica, guitare, clavier et la traditionnelle rythmique basse/batterie. Avec ce groupe de copains, Lionel alterne entre des reprises très funky de certains classiques et des titres personnels.

CISCO HERZHAFT

Cisco a découvert le blues avec son frère Gérard à 16 ans et peu après, a appris la guitare avec John James, John Lee Hooker, Fred Mac Dowell et en écoutant avant (presque) tout le monde Doc Watson, Lightnin’ Hopkins, et plusieurs centaines d’artistes de cette musique ou de ses connections.

En deux heures, Cisco parcourt avec son public les chemins du blues, et avec sa guitare en guise de loupe à la Sherlock Holmes, il va enquêter et mener les spectateurs d’indice en indice et de découverte en découverte, faits de son et d’images, à ce formidable « coup de théâtre » qu’est aujourd’hui la notoriété du blues.

AWEK

24 années sur la route, à user le monde, à user l'asphalte pour écumer les clubs et les festivals, sur des scènes petites ou grandes, sans jamais faillir ni défaillir.

"Awek est à coup sûr l'une des meilleures formations de blues européen, parce qu'elle puise
sa force dans l'expérience, son âme dans la passion, son jeu dans l'émotion et son talent dans l'art d'un blues authentique et terriblement actuel" Francis Rateau - Xroads Magazine

© 2020  Blues sur Seine 

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône