ACTIONS SCOLAIRES
 

CETTE ANNÉE

BLUES À L’ÉCOLE
Cisco Herzhaft, musicien et chanteur de blues et folksongs

L’HISTOIRE DU BLUES
 

Cisco Herzhaft, avec ses guitares, un sifflet du Mississippi, une percussion, conte le blues, l’illustre en musique avec la participation des enfants... Un spectacle pour faire vivre cette aventure dans le regard et les oreilles des enfants, avec le professeur qui pourra continuer à faire vivre ce voyage sous forme de dessins ou autres...

LES DESCENDANCES DU BLUES
 

Le blues est né aux aurores du XXème siècle, dans un petit comté de l’Etat du Mississippi, « the Delta county ».


Cette manière de chanter et jouer des noirs de cette enclave va vite faire des émules, en se déplaçant géographiquement, puis, à partir de 1920 en se multipliant grâce aux disques et à la radio. Son succès restera longtemps cantonné au public noir du Sud, ou originaire du Sud.
 

Puis le Blues va se ramifier, dans le jazz, le boogie woogie... Et les blancs, d’abord ceux du Sud, vont s’en inspirer, dans la country music, puis le Rock n’Roll, et la folk music des 60’s. Il traverse l’Atlantique, pour donner le rock anglais .... Revient aux USA avec le rythmn’blues, puis le disco, la funk .... Se mêle au gospel pour le succès de la Soul. Et le hip hop, le rap, et même certaines musiques électroniques.

Ces descendances, Cisco les raconte, les illustre, et met en évidence leur racine blues avec son chant et ses guitares, et avec des extraits musicaux.

Capture d’écran 2021-10-06 à 01.39.23.png



SPECTACLE JEUNE PUBLIC : BLUE JOY
Théâtre de la Nacelle, Aubergenville 
Concert exclusivement réservé aux élèves d'Aubergenville

Les contes afro-américains sont comme le blues, inscrits dans la culture populaire d’un peuple marqué par l’esclavage. L’un et l’autre ont été des espaces de résistance par la joie et l’expression des sentiments. Le spectacle Blue Joy les met en dialogue, afn de transmettre aux enfants une part de cette culture résiliente.
 

Dans Blue Joy la parole et la musique sont spectaculaires, elles ouvrent l’imaginaire sans rien montrer. La musicalité de la parole de la conteuse, ses contrastes, la force des images et du récit, se tissent à la guitare et à la contrebasse de Simon Teboul et leur voix se mêlent par moment le temps d’une reprise originale.


A la fois contemporaine et traditionnelle du répertoire jazz, la musique est omniprésente en tant que parole dans ce spectacle. Frère Lapin personnage cruel et facétieux des contes noirs américains se joue du diable et des fermiers et nous montre que la raison du plus fort n’est pas toujours la meilleure, et que l’humour est l’arme du sage.


Ce spectacle touche les enfants par sa légèreté et sa forme simple, poétique et accessible. Quelqu’un est là, qui s’adresse à eux sans 4eme mur.
Les enfants vivent dans la dépendance et l’obéissance aux adultes, cela peut génerer parfois chez eux des sentiments d’injustice et d’oppression. Ils se reconnaitrons dans les personnages des contes afro-américains affrontant leurs maitres.

Ateliers dans les écoles primaires

Depuis ses débuts, le festival développe un axe éducatif en faveur des jeunes publics. Ainsi nous proposons aux élèves des écoles primaires des ateliers d’initiation musicale en partenariat avec les services de l’Education Nationale. Plus de 500 élèves dans plus de 20 communes sont concernés chaque année.

 

Ces ateliers, encadrés par des artistes-intervenants, développent un apprentissage de l’instrument (harmonica) et du chant (gospel) de septembre à novembre. Chaque atelier donne lieu à une restitution en ouverture d’un concert du festival auquel les parents sont invités afin d’initier une pratique de spectateur.

Une plateforme pédagogique www.itineraires-blues.com met à disposition du corps enseignant des ressources pédagogiques.

Les thématiques liées à la riche histoire du blues (l’esclavage, les droits de l’homme et le statut de la femme, la tolérance, le métissage, le dialogue entre générations...) ainsi que l’aspect fondateur et universel de cette musique constituent d’excellents vecteurs pour un travail scolaire de qualité.

LIVINGSTONE_BSS2019_BOIZOT-5.jpg

Livingstone 2019 - Boizot - restitution

Rencontres musicales et concerts dans les collèges et lycées 

PUBLIC : élèves de collèges (11 à 15 ans) ou de lycées (15 à 18 ans). Maximum 90 élèves.
 

DURÉE : 60 min (en fonction de la participation des élèves)


CONTENU : L’objectif est de créer un dialogue entre l’artiste, et le groupe d’élèves présent : la dimension de l’échange est primordiale. Concrètement, le temps se décomposera en alternance de moments d’échanges et de morceaux joués par l’artiste.
 

L’ARTISTE : les thématiques pouvant être abordées sont relativement libres et sont donc diverses et variées, en voici quelques exemples :

  • Univers artistique : influences musicales, explication du style de blues joué, histoire de ce style et de son évolution, influences d’autres styles dans leur musique, présentation des artistes qui les ont inspiré / marqué. Illustration de tout cela par la musique. Parler des compositions, des paroles des chansons.

  • Parcours de musicien : comment est-il arrivé à la musique ? où a-t-il appris à jouer ? depuis combien de temps ? quelles sont les principales étapes de son parcours ?

  • Pour les artistes souhaitant aller plus loin, des thématiques plus larges peuvent être abordées et illustrées en musique : les droits de l’homme, luttes pour les droits civiques, le statut de la femme, le métissage, l’esclavage, l’urbanisation, la discrimination, le dialogue entre générations… 


LES ÉLÈVES : en amont, ils ont préparé la venue de l’artiste au sein de leur établissement.

  • Blues sur Seine crée des fiches biographiques sur chaque artiste et les transmet aux enseignants.

  • Les élèves ont auparavant écouté la musique de l’artiste et étudié sa biographie, et peuvent donc avoir préparé des questions pour l’artiste.

 

A la demande de l’artiste, Blues sur Seine peut se charger en amont de transmettre aux enseignants des éléments biographiques ou contextuels, permettant à l’artiste d’aborder des sujets particuliers lors de la rencontre.

Pour plus de renseignements : rp @ blues-sur-seine.com